Pollinarium sentinelle de Nantes
Arrêt temporaire de l'Alerte pollens

Suite aux mesures de restrictions de travaux et déplacements en vigueur ce jour, dans le cadre de l’épidémie de Coronavirus COVID-19, votre Pollinarium sentinelle n'est plus en mesure d'observer les espèces allergisantes durant la période de confinement.
Plus d'information sur le Coronavirus COVID-19 : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses.

Nous ferons le maximum pour vous informer à nouveau sur les pollens.

pollens_4.png

L'info spéciale

A TOUS LES ALLERGIQUES :
Il vous est conseillé de suivre vos traitements selon les prescriptions de votre médecin (généraliste ou spécialiste) ou du ressenti de vos symptômes.
En cas de nécessité, vous pouvez joindre votre médecin : la plupart des praticiens pratiquent la télémédecine et seront en mesure de vous conseiller ou d'adapter votre traitement.


L'info botanique

L’hiver 2019-2020 est particulièrement doux, ce qui a une conséquence directe sur les plantes qui fleurissent en général dès la fin de l’hiver.
Dans certaines régions, les premières graminées (Vulpin et Flouve) ont commencé à émettre du pollen dès mi-février. D’autres graminées, dites « printanières » (Fromental, Dactyle), présentent à ce jour une grande avance sur les années antérieures. Il en est de même pour les bouleaux les plus précoces.
La saison pollinique 2020 a ainsi débuté depuis fin février pour plusieurs espèces.


Le pollinarium monte la garde !

Premier de ce type en France, le Pollinarium sentinelle est un espace, situé dans le Jardin des Plantes, dans lequel sont réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées…), arbustes et arbres sauvages (bouleau, aulne, noisetier…) de la région dont le pollen est allergisant.
Elles sont observées quotidiennement par les jardiniers qui détectent le début et la fin d’émission de pollens de chacune d’entre elles.
Cette information est validée par le médecin allergologue, le botaniste et Air Pays de la Loire qui la transmet par mail aux personnes inscrites. Les personnes allergiques peuvent ainsi commencer leur traitement avant l’apparition des premiers symptômes, et l’arrêter dès la fin d’émission de pollens.


Pour plus d'informations

contact@airpl.org  -  Site Internet

Association des Pollinariums sentinelles de France (APSF) Air Pays de la Loire Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire Nantes
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, cliquez ici pour vous désinscrire.