Alerte pollens!

Pollinarium sentinelle de Laval
20
AVR
2018
Vulpin : début d'émission de pollen

Herbacée

pas d'émission Armoise

émission en cours Plantain

émission en cours Graminée

émission en cours Vulpin

émission en cours Flouve

pas d'émission Fromental

pas d'émission Dactyle

pas d'émission Houlque

pas d'émission Ray grass

pas d'émission Fléole

Arbre

non observable Aulne

émission en cours Bouleau

non observable Noisetier

pas d'émission Cyprès

non observable Frêne

non observable Chêne

plus d'émission Saule

Alopecurus pratensis
Légende

pas d'émission pas d'émission

émission en cours émission en cours

plus d'émission plus d'émission

non observable non observable


L'info botanique

Vulpin :
Le Vulpin des prés est une Graminée très présente dans les prairies à fourrage. Elle est la deuxième espèce de Graminée à entrer en émission, dès le début du printemps.


L'info médicale

Vulpin :
Autrefois appelée « rhume des foins », l’allergie aux pollens de Graminées (ou Poacées) est de plus en plus fréquente en termes de fréquence et de durée. L’émission de pollen par les Graminées peut durer plus de six mois, les pics se produisent le plus souvent en mai et juin.


Le pollinarium monte la garde !

Le Pollinarium sentinelle est un espace, situé à la Perrine, dans lequel sont réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées…), arbustes et arbres sauvages (bouleau, cyprès, noisetier…) de la région dont le pollen est allergisant.
Elles sont observées quotidiennement par les jardiniers qui détectent le début et la fin d’émission de pollens de chacune d’entre elles.
Cette information est transmise par mail aux personnes allergiques inscrites, pour qu’elles puissent commencer leur traitement avant l’apparition des premiers symptômes, et l’arrêter dès la fin d’émission de pollens.


Pour plus d'informations

contact@airpl.org  -  Site Internet

Association des Pollinariums sentinelles de France (APSF) Air Pays de la Loire Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire Laval
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, cliquez ici pour vous désinscrire.