Alerte pollens!

Pollinarium sentinelle d'Angers
08
JAN
2018
Noisetier : début d'émission de pollen
Saule : début d'émission de pollen

Herbacée

pas d'émission Armoise

pas d'émission Plantain

pas d'émission Graminée

pas d'émission Vulpin

pas d'émission Flouve

pas d'émission Fromental

pas d'émission Dactyle

pas d'émission Houlque

pas d'émission Ray grass

pas d'émission Fléole

Arbre

non observable Aulne

non observable Bouleau

émission en cours Noisetier

non observable Cyprès

non observable Frêne

non observable Peuplier

non observable Chêne

émission en cours Saule

Corylus avellana
Légende

pas d'émission pas d'émission

émission en cours émission en cours

plus d'émission plus d'émission

non observable non observable


L'info botanique

Noisetier :
Les Noisetiers sont très communs dans les haies et les lisières des bois. Ils peuvent commencer à émettre du pollen dès janvier. Il existe également des arbres clonés, abondamment plantés sur les talus, pouvant émettre du pollen dès la mi-décembre par hiver doux.

Saule :
Le Saule est un arbuste très commun. Il existe des arbres mâles et des arbres femelles (espèce dioïque), seuls les plants mâles émettent du pollen. L’émission de pollen peut commencer dès le mois de février.


L'info médicale

Noisetier :
Les pollens de Bétulacées (Noisetier, Bouleau, Aulne…) ont un potentiel allergisant élevé et sont responsables de rhinite (obstruction nasale, éternuements) mais aussi atteintes oculaires et asthme. On retrouve dans 50% des cas une allergie croisée avec les fruits crus de la famille des Rosacées (pomme, cerise, poire, pêche…). L’émission de pollen précoce du Noisetier peut entrainer un phénomène de « priming effect », les patients qui sont en contact avec ses grains de pollen peuvent voir leur seuil de sensibilité allergique diminué lors des émissions de pollen des autres Bétulacées.

Saule :
La pollinisation des Saules est habituellement précoce dans l’année, contemporaine ou faisant suite à l’émission de pollen par le Noisetier, mais avec une incidence clinique moindre. Le risque allergique associé au Saule est considéré comme moyen.


Le pollinarium monte la garde !

Le Pollinarium sentinelle est un espace, situé dans le Parc Bellefontaine, dans lequel sont réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées…), arbustes et arbres sauvages (bouleau, cyprès, noisetier…) de la région dont le pollen est allergisant.
Elles sont observées quotidiennement par les jardiniers qui détectent le début et la fin d’émission de pollens de chacune d’entre elles.
Cette information est transmise par mail aux personnes allergiques inscrites, pour qu’elles puissent commencer leur traitement avant l’apparition des premiers symptômes, et l’arrêter dès la fin d’émission de pollens.


Pour plus d'informations

contact@airpl.org  -  Site Internet

Association des Pollinariums sentinelles de France (APSF) Air Pays de la Loire Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire Angers
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, cliquez ici pour vous désinscrire.